Encyclopedie du Monde Arabe – Mohamed Kacimi

Premier ouvrage  des” Encyclopes” la nouvelle collection lancée par les éditions Milan, Le Monde Arabe, est une véritable encyclopédie qui vient combler un manque remarquable  dans les documentaires jeunesse. Il s’est donné un objectif de répondre aux diverses questions effleurant l’esprit itinérant du jeune lecteur, à propos du monde arabe. Pas seulement à la jeunesse européenne il s’adresse, mais “[…] surtout aux  jeunes des communautés arabes et maghrébines qui vivent en France et qui n’ont aucune idée de leur culture, de leurs pays,[…] et en même temps, je pensais beaucoup aux adultes, il y a beaucoup des parents qui ne connaissent rien sur ce monde là.” affirme l’auteur.

Mis sur la route, il débute un long voyage parcourrant dix grandes capitales: Sanaa, La Mecque, Damas, Bagdad, Beyrouth, Jérusalem, Le Caire, Tunis, Alger et Rabat. Chaque ville laisse dévoiler un des aspects particuliers de la civilisation arabe. Tout au long de 256 pages abondamment illustrées, Mohamed Kacimi essaye de mélanger Antique et Moderne. Rien est épargné, architecture, musique, cinéma, sciences, traditions, art culinaire, mariage ainsi que religion, colonisation ou encore intégrisme. Doté d’un style direct et concis, d’un français facile et compréhensible, l’auteur effleure, sans jamais perdre son ton objectif, des sujets épineux, comme la cause palestinienne, qui ont fait couler beaucoup d’encre  dans le monde arabe et ailleurs. De même, il n’évite pas les questions politiques ou socioculturelles. Pourtant il les traite parfois d’une façon trop brève: voile et  circoncision, ” […] il a fallu faire un choix, des fois c’est l’éditeur qui va enlever du texte pour mettre une image, parce que pour l’enfant, l’image parle dix fois  plus qu’un texte” explique Kacimi.

S’exiler  c’est rompre. Or, Mohamed Kacimi, collaborateur de l’IMA (1), essaye de renverser la règle. Installé à paris depuis 1982, il n’essaie pas de défendre sa culture, “plutôt combler un vide et faire de la vulgarisation, affirme Kacimi, parce que moi, je suis convaincu que, c’est plus la méconnaissance qui crée le conflit”. Ainsi, dans  Le Monde Arabe,  il cherche à exposer  l’influence incontestable de la langue arabe sur les autres langues notamment le français et de corriger certaines notions, conceptions et de fameux lapsus sémantique et linguistique.

——————————————————————————————————————–

(1) IMA:Institut du Monde arabe, c’est une fondation culturelle, fruit d’un partenariat entre la  France et 22 pays  arabes. L’IMA a été conçu pour faire connaître et rayonner la culture arabe. Il est devenu aujourd’hui un véritable “Pont culturel” entre la France et le monde arabe. Pour en savoir plus consulter www.imarabe.org

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s